Après le siège de 1430, voici les « batailles du vin »à Poilvache…

DSC_0424 « Les Amis de Poilvache » se devaient d’être parmi les premiers « ambassadeurs » « yvoiriens » à répondre à l’appel de la Commune d’Yvoir à participer au week-end « Wallonie Bienvenue » organisé les 23 et 24 avril 2016.

en vp rohan_foulage_et_ouillage - v2Poilvache s’y distinguera en étant le seul ambassadeur de la commune à proposer à ses visiteurs un spectacle en « nocturne »… et quel spectacle !  Françoise Bal, conteuse professionnelle bien connue dans notre région, fera vivre à ses auditeurs les mystérieuses mais attirantes « batailles du vin ».  Des batailles que l’on peut supposer bien plus pacifiques et conviviales que celles qui enflammèrent il y a quelques siècles la fière forteresse mosane.   Un manière de rappeler aussi que la vallée mosane fut jadis riche en vignobles et que la Meuse nous ravitaillait en vins de la Champagne… Les occupants médiévaux de Poilvache y connurent aussi sans doute leurs « batailles du vin »…

Les caves-citernes de Poilvache accueilleront donc Françoise Bal et ses disciples le samedi 23 avril à 19H30.

Le spectacle est bien sûr gratuit mais il est obligatoire de s’inscrire pour pouvoir y assister.  La capacité de la cave-citerne de Poilvache est en effet limitée à 70 personnes et, même dans ces conditions, le confort y est … médiéval!.   Un verre (de vin) de bienvenue sera offert à chaque spectateur inscrit !

Les inscriptions sont prises jusqu’au 21 avril au 0479 104425 ou evrard@me.com.

Outre ce spectacle exceptionnel, les Amis de Poilvache organisent également 6 visites guidées du site tout au long du week-end des 23 et 24 avril 2016 (samedi et dimanche à 11H, 14H et 16H).  L’accès au site et les visites guidées sont bien sûr gratuites.

http://data.abuledu.org/URI/50c8af16

A propos PE

Conseiller communal et membre de plusieurs commissions et associations locales travaillant sur l'aménagement du territoire. Animateur du groupe Sentiers d'Yvoir, acteur du Plan Communal de Développement de la Nature. Attentif à la défense des patrimoines de la haute-Meuse...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.