Le bataillon des Canaris et les Artilleurs de Namur bientôt à Poilvache…

96716684_o Il y a un peu plus de 225 ans se déclenchait dans nos provinces la Révolution Belgique en réaction aux réformes voulues et mises en place par l’Empereur d’Autriche Joseph II.

A la Noël 1789, les troupes autrichiennes sont repoussées vers le Luxembourg par les soldats de Van der Mersch. Mais très vite, au jour de l’an 1790, une première contre-attaque autrichienne rétablit une ligne de front qui traverse le Condroz.  Au mois de mai, une deuxième contre-attaque repousse les « Patriotes » de l’armée « Belgique » sur la rive gauche de la Meuse.  A Anhée, face au promontoire de Poilvache, tenu par un petit détachement autrichien, s’est installé notamment le bataillon des Canaris du major Dumonceau, constitué de gamins namurois ne manquant « ni de courage ni d’ardeur au combat » (Guy Boodts).  C’est ainsi que le site de Poilvache fut le théâtre de nombreuses « escarmouches-spectacles » au cours desquels les « braves Canaris » tentaient de s’emparer de l’antique forteresse.  Au cours de l’été 1790 -en juillet-, les Canaris et une compagnie du régiment de Namur franchirent le fleuve en bateau et s’emparèrent de Poilvache, repoussant les troupes impériales jusqu’à Evrehailles.

Dans le cadre des Journées du Patrimoine 2015 -consacrées précisément à cette période charnière de l’histoire moderne- Les Amis de Poilvache se sont associés au Bataillon des Canaris et aux Artilleurs de Namur pour reconstituer ces événements qui se déroulèrent sur le site de Poilvache, il y a très exactement 225 ans.

Le bataillon des Canaris de Namur est une unité de reconstitution historique militaire mettant en scène des volontaires namurois de la révolution belgique (1789-1790). Il a été mis sur pied en 1972 et est fort aujourd’hui d’environ 20 personnes. Le bataillon est un groupe de folklore et d’histoire reconnu par la ville de Namur. Au son du fifre et des tambours, il propose au public des salves, charges à la baïonnette, duels au pistolet ou encore son fameux bivouac.

Durant toute la journée des samedi 12 et dimanche 13 septembre 2015, les visiteurs de Poilvache pourront ainsi visiter le campement reconstitué des Canaris, participer en famille à des exercices de drill, assister à des charges et à des salves d’infanterie.  Le dimanche 13 septembre, les Artilleurs de Namur, un autre groupe de reconstitution historique, renforcera la position des Canaris.   Une pièce d’artillerie de 4 livres de Gribeauval sera placée face à la célèbre « Brèche des Patriotes » de la forteresse médiévale et « pilonnera » la plaine d’Anhée.

La présence de ces deux groupes namurois de reconstitution historique permettra d’évoquer de façon vivante et pédagogique les épisodes locaux d’une révolution aujourd’hui trop souvent tombée dans l’oubli.  Le château de Poilvache en garde heureusement la trace au travers de la fameuse Brèche des Patriotes.

Nous invitons bien sûr tous les amoureux de Poilvache de bloquer dans leur agenda les dates des 12 et 13 septembre 2015 !

020713_104En pratique:

Le site sera ouvert aux heures habituelles mais l’accès ainsi que la participation aux diverses activités proposées sera totalement gratuit durant le week-end des 12 et 13 septembre 2015

Le site sera librement accessible:

le samedi 12 septembre 2015 de 10H30 à 18H00

le dimanche 13 septembre 2015 de 10H30 à 18H00

Les animations proposées par les Canaris (bivouac, école du soldat, salves et tirs divers) se dérouleront de façon plus ou moins continue au cours des deux journées de samedi et dimanche.  La pièce de Gribeauval sera présente et active le dimanche 13 septembre 2015.

Des visites guidées mettant l’accent sur la Révolution Belgique seront organisées aux heures suivantes (RV au pavillon d’accueil):

samedi 12 septembre 2015 à 10:30 – 14:30 – 16:30

dimanche 13 septembre 2015 à 10:30 – 16:30

Une promenade guidée vers Anhée sera également organisée au départ du pavillon d’accueil le dimanche 13 septembre 2015 à 14:00 (longueur de +/- 9 km – dénivelé significatif – durée : +/- 3H – bonne condition physique et bonnes chaussures de marche requises).  Réservation préalable obligatoire pour cette promenade (Patrick Evrard – 0479 104425 ou evrard@me.com)

20100718_bivouac_photos_xavier_bertrand_7_reduit_0

A propos PE

Conseiller communal et membre de plusieurs commissions et associations locales travaillant sur l'aménagement du territoire. Animateur du groupe Sentiers d'Yvoir, acteur du Plan Communal de Développement de la Nature. Attentif à la défense des patrimoines de la haute-Meuse...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.