Les Canaris et les Artilleurs de Namur de retour à Poilvache: le programme définitif…

Carte-De-Bouge-1790c_cartouche 2

Il y a 225 ans, nos provinces vivaient la « Révolution Brabançonne ».  Une armée de « Patriotes » s’était levée pour combattre les troupes autrichiennes.  Vers l’été 1790, la vallée de la Meuse constituait la ligne de front séparant les deux partis.  Poilvache sert de poste d’observation et d’artillerie aux Autrichiens.  En face, dans la plaine d’Anhée, on trouve le campement des régiments de Patriotes , dont les célèbres « Canaris »… Contre toute attente, ces soldats de fortune parviendront à s’emparer (brièvement) du promontoire de Poilvache.

C’est cet épisode oublié de notre histoire que le « Bataillon des Canaris du Major Dumonceau » et les « Artilleurs de la Citadelle de Namur » feront revivre lors d’un bivouac organisé pour les Journées du Patrimoine.  Au programme: « école du soldat », salves d’infanterie, tirs de la pièce de Gribeauval, visites guidées du site, balade guidée… Le site de Poilvache et toutes les activités proposées seront accessibles gratuitement durant les deux jours !

Samedi 12 & dimanche 13 septembre

  • de 10H30 à 18H: visite du site de Poilvache et du bivouac
  • à 10H30, 14H30 (samedi uniquement) et 16H: visite guidée du site (notamment sur le thème « Révolution Brabançonne »)
  • entre 11H et 12H et entre 15H et 16H: « école du soldat », salves d’infanterie, manoeuvres, tirs de la pièce de Gribeauval…
  • dimanche 13 septembre à 14H: balade guidée de +/- 9 km (durée 3H) vers la plaine d’Anhée (chaussures de marche et bonne condition physique) –Réservation obligatoire

Les visites et balades guidées démarrent toutes du pavillon d’accueil de Poilvache

Informations et réservation de la balade guidée: Patrick EVRARD – 0479 104425 – evrard@me.com – poilvache.com

Poilvache_JP2015_projet_Affiche_comp

A propos PE

Conseiller communal et membre de plusieurs commissions et associations locales travaillant sur l'aménagement du territoire. Animateur du groupe Sentiers d'Yvoir, acteur du Plan Communal de Développement de la Nature. Attentif à la défense des patrimoines de la haute-Meuse...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.