Autour de Poilvache, sur les traces de Rommel…

Photo extraite de l'ouvrage de Dominique Halloin "Mai 1940 Haut-le-Wastia au coeur de la tourmente" édité par le Musée du Souvenir de Haut-le-Wastia.

Photo extraite de l’ouvrage de Dominique Halloin « Mai 1940 Haut-le-Wastia au coeur de la tourmente » édité par le Musée du Souvenir de Haut-le-Wastia.

La vallée de la Meuse est, depuis la nuit des temps, un site hautement stratégique pour les habitants de nos régions et ceux qui veulent s’y installer…

Les dernières batailles de la Meuse eurent lieu durant la deuxième guerre mondiale.  Elles se déroulèrent principalement lors de la campagne de mai 1940.  On ne sait pas toujours que l’officier supérieur allemand qui commandait -ou du moins coordonnait- les deux corps de troupes blindées qui franchirent les premiers la haute Meuse belge et française n’était autre que celui qu’on surnommera quelques années plus tard le « Renard du Désert », Erwin Rommel.

A l’occasion des Journées du Patrimoine 2014 -consacrées aux lieux de mémoire des deux grandes guerres du 20e siècle-, le groupe Sentiers d’Yvoir organise le dimanche 14 septembre 2014 une balade guidée de 9 km au départ de Poilvache.  Cette balade nous permettra d’aller à la rencontre des lieux qui virent s’affronter les troupes françaises très fraîchement installées en rive gauche de la Meuse aux fusiliers allemands ouvrant la voie aux puissants panzers allemands.

Une agréable manière de compléter éventuellement la visite du magnifique Musée du Souvenir de Haut-le-Wastia

En pratique:

dimanche 14 septembre 2014
rendez-vous à 10H précises à l’entrée du château de Poilvache
distance: 9,2 km
durée: +/- 3H
bonnes chaussures de marche indispensables
participation gratuite mais réservation indispensable chez Patrick Evrard – 082 612340 – 0479 104425 – evrard@me.com

A propos PE

Conseiller communal et membre de plusieurs commissions et associations locales travaillant sur l'aménagement du territoire. Animateur du groupe Sentiers d'Yvoir, acteur du Plan Communal de Développement de la Nature. Attentif à la défense des patrimoines de la haute-Meuse...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.