La préhistoire dans nos régions: une nouvelle exposition à la Vieille Ferme de Godinne

Edouard Dupont (1841-1911)

Edouard Dupont (1841-1911)

Beaucoup de visiteurs du site de de la forteresse médiévale (dont l’histoire et l’archéologie situent la construction au début du 13e siècle) s’interrogent sur « Poilvache avant Poilvache »… En d’autres termes, le promontoire superbement situé au-dessus de la Meuse a-t-il été habité par les hommes avant le Moyen-Âge ? L’histoire est malheureusement muette sur le sujet. Les seuls maigres indices dont nous disposons sont des silex retrouvés sur les pentes de Poilvache qui pourraient bien prouver la présence d’un habitat préhistorique aux alentours du site. Mais ce ne sont là que des hypothèses…
Par contre, de nombreuses grottes de la vallée de la Meuse et de ses vallées affluentes ont laissé de multiples traces de nos lointains ancêtres. C’est à la mise en valeur de ce patrimoine que travaille inlassablement le Musée Archéologique de Godinne, situé dans le cadre prestigieux et classé de la Vieille Ferme.
En cette année anniversaire de la régionalisation de l’archéologie en Région wallonne, le Musée nous propose une passionnante exposition consacrée à Edouard Dupont, un immense scientifique dinantais au coeur du 19e siècle. Nous fêterons en effet cette année le 150e anniversaire du début des recherches (1864-1867) menées par Edouard Dupont dans plusieurs dizaines de grottes et cavités des vallées de la Lesse et de la Molignée. Ce Docteur en sciences de l’Université de Louvain, fils spirituel du grand Omalius d’Halloy, mena sur ces sites les premières recherches multidisciplinaires de Belgique dans le domaine de la préhistoire. Combinant ses connaissances en géologie et en zoologie, il put décoder les traces humaines laissées par les hommes de l’âge de la pierre dans nos régions.

Soulignons, en guise de clin d’oeil, que Poilvache n’était pas inconnu d’Edouard Dupont.  Dans son ouvrage de synthèse sur l’âge de la pierre en vallée mosane publié en 1871, il évoque en effet déjà la découverte évoquée ci-dessus: « Il en est de même à Poilvache où on a trouvé, sur le bord d’un ravin, au pied des ruines, des silex taillés. » (E.Dupont, L’homme pendant les âges de la pierre dans les environs de Dinant-sur-Meuse, Bruxelles-Paris, 1871, p.145)

L’exposition -qui mettra en valeur de multiples objets provenant des fouilles menées il y a 150 ans par Edouard Dupont- se tiendra du 13 avril au 26 octobre 2014 et sera accessible au public tous les mercredis et tous les dimanches de 14H30 à 16H30′ (entrée gratuite).  Plus d’informations sur cette exposition à ne pas manquer en téléchargeant la plaquette éditée par le Musée de Godinne.

A propos PE

Conseiller communal et membre de plusieurs commissions et associations locales travaillant sur l'aménagement du territoire. Animateur du groupe Sentiers d'Yvoir, acteur du Plan Communal de Développement de la Nature. Attentif à la défense des patrimoines de la haute-Meuse...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.